L’impact de la Covid-19 sur la digitalisation
Hub4Health accompagne les entreprises vers une digitalisation performante

L’impact de la Covid-19 sur la digitalisation

La digitalisation, la transformation digitale ou numérique désignent le processus qui consiste, pour une organisation, à intégrer pleinement les technologies digitales dans l’ensemble de ses activités.  Quel impact la covid-19 a-t-elle eu sur la digitalisation des entreprises ?

« Digitalisation », « transformation digitale », « transformation numérique »… nombreux sont les termes de la même famille qui ont en effet envahi notre vocabulaire quotidien, pour converger vers une même pratique.

La France, un pays à environnement favorable au digital et à la digitalisation…

En effet, la France est 2ème pays européen en termes de Recherche et Développement sur le numérique, en 15ème position mondiale en termes d’innovation, en 8ème position des technologies de l’information et de la communication, en 5ème position en ce qui concerne les brevets, en 6ème pour les universités et enfin en 8ème position sur les compétences en data science. [1]

… mais plutôt en retard

Malgré cela, la France est en retard en termes de digitalisation. Comment expliquer en France ce paradoxe : alors que les citoyens utilisent aisément le digital (et sont donc digitalisés), les entreprises sont plutôt en retard sur leur digitalisation ?

Cet écart pourrait s’expliquer à la lumière du peu d’appétence des PME pour le domaine du digital et par une encore trop grande hétérogénéité de la maturité numérique entre les différents secteurs d‘activités.

En effet, lorsqu’une PME n’a pas de culture digitale, cela fait obstacle à sa transformation numérique. Pour se digitaliser, il est de ce fait nécessaire d’avoir une compréhension des enjeux, des bénéfices de la transformation numérique, d’avoir une vision stratégique du digital, d’être en capacité de se former et de former ses collaborateurs.

En plus de ce faible engouement pour la digitalisation, elle ne rentre pas vraiment dans les priorités des PME :  

Seulement 25% des dirigeants de PME associent leurs collaborateurs à une réflexion digitale, 12% ont mis en place des formations dédiées et seulement 10% ont fait des recrutements spécifiques. Les PME considèrent que la digitalisation est complexe, chronophage et qu’elles manquent de compétences en interne, de moyens financiers, mais également car elles peuvent être résistantes au changement.  

La transformation digitale touche toutes les strates d’une entreprise et ouvre de réelles opportunités de développement et d’amélioration !

Pourtant, la digitalisation présente de nombreux avantages au niveau de la performance et de la croissance de l’entreprise.  La digitalisation permet de faire progresser le chiffre d’affaires grâce notamment à l’amélioration de l’offre due à une meilleure écoute du client et une fidélisation de ces derniers due à une meilleure relation client. Mais la digitalisation ne s’arrête pas au service de production, en effet l’ensemble des services supports sont impliqués dans cette transformation numérique : mise en place d’outils SIRH, d’un ERP, dématérialisation de l’édition des fiches de paie, intégration d’outils d’étude de cashflow, support du télétravail …

L’impact de la Covid-19 sur la digitalisation

La crise sanitaire actuelle empêchant les contacts physiques, a pour conséquence de développer les usages de dématérialisation et du télétravail. Les activités des entreprises ont dû s’adapter et la solution pour permettre aux salariés de rester en contact et de collaborer à distance, est de fait, le recours au digital.

Pour le bon côté des choses, la digitalisation offre aux entreprises une meilleure capacité à s’adapter aux changements. Notamment aux changements impératifs et immédiats que le confinement imposait.

Le digital apparaît ici comme une solution primordiale. De nombreuses situations peuvent en témoigner : qu’il s’agisse du télétravail et des visioconférences, du développement de la télémédecine, du domaine de l’éducation avec les cours en ligne, ou encore du secteur du retail, où de nombreux commerçants ont développé des sites de e-commerce. Les activités digitales sont effectivement en hyper-croissance.

Le recours au digital met cependant en péril la sécurité des données :  failles de sécurité, cyber-attaques, négligence des utilisateurs, etc. Des risques financiers, réputationnels et organisationnels sont également en jeu, c’est pour cela qu’un renforcement de la sécurité est nécessaire.

Assurer un niveau de sécurité optimal permet également de renforcer la transparence vis-à-vis des collaborateurs et d’assurer un contrôle des flux de données.

Quelques processus à mettre en place

Afin de sécuriser son système d’information, il faut définir une stratégie de gestion des données, sensibiliser les collaborateurs, effectuer des audits, utiliser les bons outils et logiciels (VPN, anti-virus…).

En synthèse : la digitalisation n’est pas aussi compliquée qu’elle y paraît. Il est simplement nécessaire de se former, de se faire accompagner et d’être vigilants face aux risques que présente le recours au digital.

Le Cabinet Hub4Health, expert en conduite du changement et en transformation numérique, propose de mettre ses outils digitaux au service de votre stratégie et de vos enjeux de compétitivité, afin de garantir le succès de vos projets de transformation et une sécurité optimale de votre système d’information.

Contactez Victoria Hauser <v.hauser@hub4health.fr>


[1] Selon le Figaro, le Monde, Studyrama et le Monde Informatique.

Fermer le menu